le mag

Rencontre avec Béô Design

le 07 April 2011 | 9h31

Le souhait de Béô Design est de créer des objets résolument contemporains avec une double éthique : une fabrication locale et écologique, il utilise par exemple du bois éco labellisé et réfléchit dès la conception à ce que le produit en fin de vie soit facilement démontable, afin de faciliter son recyclage. Il choisit également des entreprises capables de réaliser ses créations de A à Z afin de minimiser les transports. Des matériaux naturels, facilement recyclables et avec une empreinte écologique la plus faible possible.

Decogalerie : Qu’est-ce qui vous a mis sur le chemin de la création ?

Béô Design : Une curiosité exacerbée pour l’art en général, le design et la création contemporaine en particulier, et surtout l’envie de rendre vivantes mes idées, mes croquis; de les faire exister.

DG : Quelle est votre démarche artistique ?

Béô Design : Je m’efforce de développer un design sobre, élégant, fonctionnel et joyeux !

DG : Quels sont vos matériaux de prédilection ? Votre savoir-faire ?

Béô Design : Mon savoir-faire d’origine est lié au bois, puisque j’ai suivi un Diplôme des Métiers d’Art en ébénisterie. Cette formation m’est très utile maintenant, en tant que designer, car elle me permet de dessiner et de concevoir mes projets avec le plus de pertinence possible. J’explore tous les matériaux, mais mes priorités se portent sur ceux qui ont une empreinte écologique la plus faible possible.

DG : Avez-vous une démarche particulière vis-à-vis de l’éco-conception, du développement durable (matériaux choisis, origine fournisseurs, etc.) ?

Béô Design : C’est en effet mon cheval de bataille ! L’éco-conception, dans ma démarche de designer, est devenue une évidence. Je crée des objets résolument contemporains avec une double éthique: celle de fabriquer localement et de manière écologique. J’utilise par exemple du bois éco-labellisé, je réfléchis dès la conception à ce que le produit en fin de vie soit facilement démontable, afin de faciliter son recyclage. Je choisis des entreprises capables de réaliser mes créations de A à Z afin de minimiser les transports. Je privilégie des matériaux naturels, facilement recyclables et avec une empreinte écologique la plus faible possible. »

DG : Quelles sont vos influences ?

Béô Design : Christophe Pillet, Matalie Crasset et également le design scandinave.

Qu’est-ce qui vous a mis sur le chemin de la création ?

Une curiosité exacerbée pour l’art en général, le design et la création contemporaine en particulier, et surtout l’envie de rendre vivantes mes idées, mes croquis; de les faire exister.

Quelle est votre démarche artistique ?

Je m’efforce de développer un design sobre, élégant, fonctionnel et joyeux !

Quels sont vos matériaux de prédilection ? Votre savoir-faire ?

Mon savoir-faire d’origine est lié au bois, puisque j’ai suivi un Diplôme des Métiers d’Art en ébénisterie. Cette formation m’est très utile maintenant, en tant que designer, car elle me permet de dessiner et de concevoir mes projets avec le plus de pertinence possible. J’explore tous les matériaux, mais mes priorités se portent sur ceux qui ont une empreinte écologique la plus faible possible.

Avez-vous une démarche particulière vis-à-vis de l’éco-conception, du développement durable (matériaux choisis, origine fournisseurs, etc.) ?

C’est en effet mon cheval de bataille ! L’éco-conception, dans ma démarche de designer, est devenue une évidence. Je crée des objets résolument contemporains avec une double éthique: celle de fabriquer localement et de manière écologique. J’utilise par exemple du bois éco-labellisé, je réfléchis dès la conception à ce que le produit en fin de vie soit facilement démontable, afin de faciliter son recyclage. Je choisis des entreprises capables de réaliser mes créations de A à Z afin de minimiser les transports. Je privilégie des matériaux naturels, facilement recyclables et avec une empreinte écologique la plus faible possible. »

Quelles sont vos influences ?

Christophe Pillet, Matalie Crasset et également le design scandinave.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera jamais publié. Les champs obligatoires sont marqués*